Nos conseils pour illustrer vos contenus

Techno

Afin de vous aider à illustrer vos créations et intégrer des images dans vos projets web et/ou de digital learning nous avons listé des sites offrant des photos potentiellement libres de droits.

La facilité avec laquelle on trouve des images sur Internet ainsi que leur omniprésence peut vite faire oublier les règles élémentaires en matière de propriété intellectuelle. L’absence du nom de l’auteur ou de copyright laisse souvent penser que l’image est libre de droit. Et pourtant, le droit d’auteur s’applique également sur Internet.
Même si leur utilisation n’a pas de finalité commerciale directe (utilisation dans les publication d’un réseau social par exemple), leur reproduction est encadrée par la loi. Une société utilisant une image sans l’accord de son auteur peut être condamnée pour contrefaçon et devoir des dommages et intérêts.

Tout récemment même, de nombreux comptes Twitch et Twitter ont été désactivés en conséquence de l’application du DMCA (Digital Millennium Copyright Act) pour utilisation illégale d’images d’un célèbre manga; je vous invite à lire cet article de numerama à ce propos.

Les moteurs de recherche permettent de trouver des millions de photos sans payer. Néanmoins, en dehors d’un cadre privé, l’utilisation de la plupart d’entre elles est interdite. Il existe plusieurs manières de se procurer des images :

  • en trouver “gratuitement” sur Internet
    Il convient de rester vigilant et de bien vérifier les conditions d’utilisation, de conserver des copies des licences Creatives Commons pour chaque image. Même si aucune mention ou symbole n’est apparent sur l’image, cela ne veut pas dire qu’elle est libre de droits. Une image tombée dans le domaine public doit respecter l’intégrité de l’œuvre. Attention également aux spécificités du droit national : la photo d’une œuvre est elle aussi considérée comme une œuvre pour le droit français.
  • en acheter
    On ne peut jamais acheter véritablement une image car la paternité d’une œuvre ne peut être cédée à un tiers. On peut en revanche en acquérir les droits de diffusion et de reproduction. L’achat des droits ne dispense toutefois pas de citer la source (auteur, banque d’images).
    L’abonnement à des sites spécialisés permet l’utilisation / modification des ressources dans le cadre de l’utilisation professionnelle. Mais ces droits ne peuvent être cédés et les coût sont souvent élevés.
  • en créer
    Dans ce cas là il faut avoir en tête les problématiques de droits à l’image des personnes ainsi que des droits patrimoniaux. Il convient également de protéger ses créations contre le vol ;o)

Voici quelque sites qui proposent des images “libres de droits”. Nous vous invitons à rester vigilants et à systématiquement vérifier les conditions d’utilisation de chaque image !

Le saviez-vous ? Dans notre lms shifumi, nous avons intégré une banque d’image 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *